Sénateur sortant

Catherine DI FOLCO

  • Sénateur sortant
  • Ancien maire de Messimy
  • Conseillère communautaire à la Communauté de Communes des Vallons du Lyonnais

59 ans, mariée, née à Lyon, 3 enfants.

Conseillère municipale en 1989, j’ai été élue maire de Messimy en 2008, réelue en 2014, après avoir été adjoint au maire puis premier adjoint.

En 2014, François-Noël Buffet et Elisabeth Lamure m’ont sollicitée afin de représenter l’ouest lyonnais sur leur liste aux élections sénatoriales.

Elue Sénateur, j’ai intégré la commission des lois et j’en ai été nommée vice-présidente en 2017. Au fil de mon mandat, j’ai été désignée membre du Comité de déontologie du Sénat ainsi que juge à la Cour de Justice de la République. De plus, je représente le Sénat au sein de la Commission Nationale de Contrôle des Techniques de Renseignements et du comité chargé de contrôler la  Plateforme Nationale des Interceptions Judiciaires.

Élue au Conseil d’Administration du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Rhône et de la Métropole de Lyon depuis 2008 et présidente de celui-ci de 2011 à 2017, j’ai été également membre du Conseil d’Administration de la Fédération Nationale des Centres de Gestion de 2014 à 2017 et déléguée Interdépartementale du Centre National de la Fonction Publique Territoriale pour la Délégation Rhône Alpes Lyon de 2014 à 2018.

MES PRNICIPAUX TRAVAUX AU SÉNAT

La Fonction Publique

Depuis 2015, je suis rapporteur pour avis des crédits alloués à la fonction publique dans le cadre de l’examen annuel des lois de finances. L’année dernière, j’ai axé mon rapport autour des concours administratif afin de renforcer leur attractivité.

En 2018, j’ai produit un rapport d’information sur l’avenir de la fonction publique territoriale. Après audition de l'ensemble des parties prenantes, j’ai pu formuler quatorze propositions qui figurent, pour certaines, dans la loi de transformation de la fonction publique.

En 2019, j’ai été désignée co-rapporteur du projet de loi de transformation de la fonction publique.

En mai 2019, avec mon collègue Didier Marie, nous avons présenté un rapport sur le handicap dans la fonction publique et formulé un certain nombre de propositions destinées à mieux intégrer les personnes en situation de handicap au sein de la fonction publique et à réformer le modèle de financement du FIPHFP.

L’accueil des gens du voyage

En 2017, j’ai été désignée rapporteur sur deux propositions de lois, l’une tendant à soutenir les collectivités territoriales et leurs groupements dans leur mission d'accueil des gens du voyage, l’autre visant à renforcer et rendre plus effectives les sanctions en cas d'installations illégales en réunion sur un terrain public ou privé.

La recomposition de la carte intercommunale

J’ai présenté, en 2016, un rapport portant sur la proposition de loi tendant à faciliter la recomposition de la carte intercommunale.

Le congé de deuil en cas de décès d’un enfant

En mars dernier,  j’ai été rapporteur sur la proposition de loi visant à modifier les modalités de congé de deuil pour le décès d'un enfant afin de faire bénéficier le secteur public (qui avait été oublié par le gouvernement), des mêmes droits que le secteur privé.

Les missions d’information et les commissions d’enquête

Parmi les moyens de contrôle dont disposent les assemblées parlementaires figurent les missions d’information mais également les commissions d'enquête.

La commission des Lois a obtenu les pouvoirs d’une commission d’enquête sur l’affaire dite « BENALLA » et j’ai donc participé à l’ensemble des auditions.

Il y a quelques semaines, la commission des lois du Sénat a décidé de créer une mission d’information sur les moyens d’action et les méthodes d’intervention de la police et de la gendarmerie. J’ai été désignée co-rapporteur avec ma collègue Maryse CARRERE.

Les commissions spéciales

Lorsqu’un projet de loi présenté par le Gouvernement répond au champ de compétence de plusieurs commissions permanentes, une commission spéciale est formée réunissant ainsi un nombre restreint de sénateurs.

J’ai siégé à la commission spéciale en charge de l’examen du projet de loi Egalité et Citoyenneté et celle du  projet de loi bioéthique.